Lieux à visiter

Les plages

Leyre et Forêt

Les lieux à visiter

Aux alentours de la base

Arjuzanx 29 km 

Sabres 7 km
Marquèze est un authentique quartier landais du 19 ème siècle. Venez y découvrir l’architecture des maisons traditionnelles, des bergeries, du moulin, des fours à pain et rencontrer des personnages emblématiques de cette époque : le résinier, le meunier, le bouvier…Des animations quotidiennes puis thématiques vous permettront de découvrir une vie oubliée. Pour y accéder à ce site préservé, une seul moyen de locomotion, un train aux voitures anciennes classées Monument Historique.

Garein 27 km
Installé dans maison traditionnelle et se poursuivant sur un sentier forestier de plus d’un Km, Graine de forêt invite adultes et enfants (+de 8 ans) à découvrir concrètement l’univers de la forêt landaise. Vous découvrirez comment l’homme cultive ici la plus grande forêt d’Europe, comment pousse un arbre, qui plante et que fait- on avec tout ce bois.

Brocas 37 km
Découverte du site des anciennes forges, haut fourneau, atelier, grange charretière, maison des ouvriers. Le Musée des Forges vous attend dans la minoterie désaffectée avec son histoire, sa vidéo sur les techniques de moulage, ses objets amoureusement rassemblés : moules outils de mouleurs; plaques de cheminées, pièces uniques. Témoignage du travail de nos anciens au XIXème siècle.

Le Teich 79 km
C’est une découverte de plus de 250 espèces d’oiseaux sauvages se succédant au rythme des saisons. Site d’importance internationale pour la conservation des oiseaux, le parc offre 6 km de promenades pour les observer depuis l’une des 20 cabanes aménagées près des secteurs les plus favorables. Le sentier du Rouge Gorge a été spécialement conçu pour les enfants pour connaître l’environnement du parc ornithologique en s’amusant. Des activités de découverte à proximité sont proposées en canoë et en kayak de mer pour découvrir le delta de la Leyre autrement. Restaurant sur place, location de jumelles et boutique de l’oiseau, salle de projection multimédia.

environs-2

Les plages

Aux alentours de la base
Lac de Labouheyre 12Km
Mimizan plage 48Km
Biscarosse plage 65Km
Dune du Pyla 97Km

Leyre et forêt

Un peu d'histoire...

La forêt des Landes

La bruyère Calluna, La bruyère cendrée, Le chene Tauzin, et L’ajonc
Dans la landes sèche, la nappe phréatique est profonde. Elle couvre 25 % des Landes de Gascogne. Ce sont des stations ou le potentiel de production est faible en raison de la pauvreté minérale et de la sécheresses du sol. Les espèces caractéristiques sont: la callune la bruyère cendrée le chêne Tauzin L’ajonc d’Europe. Le pin y croit de façon modeste mais avec une forme correcte. La bruyère calluna plante magique associée à la bruyère. La bruyère commune est une plante protectrice et d’augure.

Dans les landes bretonnes, elle éloigne les esprits. En Écosse, si une jeune fille trouve un brin de bruyère blanche, elle est sûre de se marier dans l’année. La bruyère cendrée croît souvent en masse et joue alors un rôle important dans l’aspect du paysage qui prend une teinte rose en été et des couleurs roussâtres en automne. Les feuilles sont verticillées par trois mais paraissent souvent plus nombreuses à cause du développement de touffes de feuilles à leur aisselle. Les fleurs en grelot sont nombreuses. Le chêne Tauzin est une essence pionnière, de plein soleil, appréciant les sols acides, secs et sableux, pauvres en éléments nutritifs. C’est une espèce thermophile mais résistante au froid. C’est un arbre de 5 à 20 mètres de haut de forme irrégulière se ramifiant dès la base mais finissant par perdre ses branches les plus basses. Son écorce est lisse de couleur vert grisé puis gris sombre d’où son surnom de chêne noir. L’ajonc est un formidable arbuste, à la floraison généreuse et lumineuse.

L’entretien et la taille sont faciles et vous permettront d’avoir de magnifiques fleurs dans votre jardin. Il n’existe pas moins de vingt espèces d’ajoncs européennes et nord-africaines. En France, les jardiniers peuvent cultiver l’ajonc d’Europe, Le Gal l’ajonc nain, ou encore l’ajonc de Provence dont la floraison est plus précoce que celle des autres espèces. L’ajonc le plus commun pousse généreusement dans les sous-bois ou en lisière de forêt.

Dans la lande Humide, la nappe phréatique affleure car elle n’est pas ou pas assez drainée par les ruisseaux et le réseau de fossés (crastes). La lande humide a été largement asséchée pour les semis de pins, mais également pour la culture du maïs. Nous vous proposons de trouver une zone de Lande humide ou lande de molinie (nappe proche de la surface). Les Landes humides couvrent 40 % des Landes de Gascogne. Cet habitat se caractérise en hiver par les touradons jaunes de la molinie (touffes 40 à plus de 60 cm de haut). La plante la plus caractéristiques de la lande humide est la molinie qui envahit les semis de pins.

Elle prend parfois le pas sur les autres espèces; ses touradons compacts, de produisent une litière volumineuse qui asphyxie peu à peu les Ericacées (bruyères). On y trouve également des ajoncs nains, la bruyère à quatre angles et la bruyère ciliée, des arbustes comme la bourdaine et la brande (bruyère à balai), le chêne pédonculé. Le chêne Pédonculé un grand arbre de 25 à 35 mètres de haut. Son feuillage est caducifolié. Il a une longévité de 500 à 1000 ans. Le bois de Chêne pédonculé est d’excellente qualité, très durable et aux multiples usages. Le bois de meilleure qualité produisent des placages ou sont destinées à l’ébénisterie, la menuiserie, la tonnellerie (merrains) et la parqueterie. Il trouve encore de nombreux usages dans la construction (charpentes, poteaux…) ainsi qu’à la sncf (fond de wagons, traverses…) C’est également un très bon bois de chauffage. Pendant très longtemps ses glands ont servi à nourrir les porcs.

La lande mésophile, les terrains ni totalement secs, ni totalement humides sont le domaine de la fougère aigle. Mais, s’agissant d’un milieu intermédiaire, on ne sera pas surpris d’y trouver en plus ou moins grande quantité, la flore des landes humides (ajoncs nains, bourdaine, brande) et celle de la lande sèche (bruyère callune et cendrée, ajoncs d’Europe et genets à balai).

Les Landes mésophiles (ou à fougères) occupent 30% de la superficie des Landes de Gascogne. La végétation caractéristique de ce milieu est la fougère souvent accompagnée de molinie ou de callune. La présence de molinie indique une tendance humide (favorable), celle de callune une tendance sèche (défavorable), la hauteur de la fougère renseigne sur la fertilité de la lande. Si l’on arrache la grande feuille de la fougère et que l’on coupe sa base brune, on remarque sur la section, un aigle à deux têtes, d’où l’appellation de fougère aigle. Le Pin maritime pousse vigoureusement et présente une bonne forme dans ce type de lande.

Dans la faune des Landes ont y trouvent toutes sortent d’animaux tels que le cerf, le chevreuil, le sanglier, le renard ou le blaireau vivent dans la forêt landaise, de même que la fouine, l’écureuil, le hérisson ainsi que le lièvre et le lapin. Ces bois accueillent plusieurs oiseaux nicheurs ou migrateurs. Parmi les rapaces, le circaète Jean-le-Blanc se nourrit de serpents et la chouette effraie se régale de petits rongeures. un grand nombre de passereaux comme la mésange huppée, le troglodyte, le coucou des bois qui dévore les chenilles processionnaires, le pic épeiche ou le pinson habitent ces lieux.

De par sa position géographique, la foret de Gascogne est un lieu de concentration des oiseaux européens en migration. La palombe traverse les landes de Gascogne en septembre/octobre et février/mars/avril pour se réfugier en Afrique. Des oiseaux comme la bécasse, le canard colvert, les alouettes, l’ortolan, de nombreuses Grives et des grues Cendrées sillonnent le ciel landais régulièrement.

Ce sont les eaux de la nappe phréatique peu profonde qui, affleurant en de multiples sources lui donnent naissance. Véritable lien entre la foret de Gascogne et la mer, la Leyre se prélasse sur 135 km. Sous son aspect uniforme, la Leyre est en fait multiple. La petite Leyre, calme, à l’eau claire et la Grande Leyre, impétueuse, à l’eau foncée, se rejoignent à Moustey pour donner naissance a l’Eyre plus large qui se ramifie en un généreux delta au contact du bassin d’Arcachon. Les Vallées de La Leyre.

Composée de la Grande-Leyre, la petite-Leyre et L’Eyre, elles constituent l’épine dorsale du territoire du Parc Naturel régional des Landes de Gascogne clairement identifiable par la végétation de feuillus qui contraste avec la forêt de pins maritimes du plateau. Véritables chemins d’eau, elles serpentent en sous-bois, entre les touffes d’osmonde royale. La Leyre a été utilisée pour le flottage du bois. Cette activité a connu un développement important au milieu du XIXe siècle. Les bois transportés étaient essentiellement des traverses de chemins de fer, des poteaux de mine, ainsi que du bois de chauffe. Ils étaient en radeaux qui mettaient plusieurs jours pour descendre la rivière.

La forêt galerie joue un rôle important à plusieurs niveaux régulation et épuration des eaux, maintien des berges, corridor pour le développement de la faune … Les conditions très favorables régnant dans cette ripisylve (végétation généralement arborée bordant un cours d’eau) expliquent le grand nombre d’espèces patrimoniales, animales et végétales, qui l’utilisent.

La forêt galerie prend naissance exclusivement autour d’une rivière. cette dernière érode petit à petit les berges; les arbres déstabilisés s’inclinent pour former un tunnel de verdure. Cette forêt, humide et fraîche est principalement composée de saules, d’aulnes, de chênes. on y observe également l’osmonde royale, fougère caractéristique des milieux humides. Si le chêne pédonculé est aujourd’hui confiné dans les forêt galeries, c’est qu’il concurrence le Pin maritime dans la forêt de production et que les sylviculteurs l’éliminent.

Il possède une amplitude écologique exceptionnelle, il s’adapte à tous les types de sols et à tous les niveaux d’humidité, à l’exception des sols les plus hydromorphes (un sol est dit hydromorphe lorsqu’il montre des marques physiques d’une saturation régulière en eau), qui sont le domaine de l’aulnaie.

Un espace sensible à protéger
Le Pin Maritime est une essence qui a une préférence pour les sols acides. Arbre de pleine lumière, exigeant en eau, le pin résiste bien aux fortes chaleurs. Mesurant en général de 20 à 30 m, le pin maritime est fixé au sol par une grosse racine verticale plongeante et par de racines horizontales plus ou moins traçantes. Il résiste généralement bien au vent, mais si le sol est gorgé d’eau, il ne fournit pas aux racines une bonne qualité d’ancrage; alors il ne peut résister.

La tempête Klaus traverse le sud ouest de la France le 24 janvier 2009, entraînant de gros dégâts matériels et des pertes humaines. Tout juste remise de la tempête de 1999, la forêt des Landes voit à nouveau ses pins maritimes déracinés, voire sectionnés. Ainsi, selon les premières estimations, c’est 60% de la forêt des Landes qui est détruite et environ 1 000 000 m 3 de bois abattu.

Le flûteau nageant

C’est une espèce amphibie: Le flûteau nageant est capable de supporter des variations importantes du niveau de l’eau et une exondation temporaire on le trouve principalement dans des eaux peu profondes, le long de la berge. Il fleurit de mai à septembre.

Les espèces protégées

Une espèces protégée est une espèce végétale ou animale qui bénéficie d’un statut de protection légale pour des raison d’intérêt scientifique ou de nécessité de préservation du patrimoine biologique. Il s’agit généralement d’espèce menacée dont le transport, la manipulation ou même la photographie sont au moins temporairement interdits.

Mexico Loisirs, route de Luglon à Sabres
contact@mexicoloisirs.com
05 58 07 05 15

Mexico Loisirs © 2022. Tous droits réservés.
Mentions légales